google47a0837ac8d0afce.html

Apéro : les nouveautés et bonnes idées pour se régaler !

À l’arrivée des beaux jours, le repas s’allège, l’apéritif s’allonge.

Un art de picorer en liberté qui se réinvente au gré des tendances. Vous êtes plutôt tartines ou terrines, biscuits ou saucisses, goût du terroir ou saveurs du monde ?

Qu’importe, vous avez le droit de picorer, c’est l’heure de l’apéro, non ? Mais pas facile de choisir son camp ! Découvrez nos meilleures idées pour un apéritif original qui sort (enfin) du lot !

L’apéro green

Démodées les chips luisantes de gras. À l’heure où les verres tintent, on croque la vie en vert. Des grignotages sains promus par de jeunes marques soucieuses de notre santé et de celle de la planète. Granomy renouvèle le granola du continental breakfast en le transformant en crackers épicés.

Artisan du goût, Supernuts redonne ses lettres de noblesse aux cacahuètes, torréfiées à sec et poudrées de piment d’Espelette. Au bord du bassin d’Arcachon, le restaurant L’Escale sert les arachides avec leurs coques. Un dépiautage ludique qui occupe les mains tout en bavardant.

Apéro : les nouveautés et bonnes idées pour se régaler !

Les fruits à coques ont la cote :

  • les ventes de pistaches ont bondi de half-hour
  • celles d’amandes de 18 % en 2017.

Les légumineuses ne sont pas en reste et les “serial croqueurs” ne savent plus où donner de la dent entre les mix olives-lupins les pois chiches grillés ou les Apérico de Soissons (aux fameux haricots…).

Le potager s’invite à l’apéro, à grands renforts d’houmous colorés et de crèmes d’artichauts. Quant aux plus réfractaires se convertissent aux chips de kale.

Apéro original et cuisine du monde

Mezze grecs ou zakouskis russes ? Les papilles ont la bougeotte à l’apéro. Les comptoirs à tapas inspirés de l’esprit bodega se multiplient. Dans son Bar des Prés, Cyril Lignac fait escale au Japon en assortissant sushis haut de gamme et cocktails cosmopolites.

Mais le grand gagnant de l’année est le taco:

À la mode dans les cocktails et sur les réseaux sociaux:

  • les galettes tex-mex reviennent en force.

On réservera leur version fast-food (improbable sandwich en forme de panini garni comme un kebab) aux ados affamés.

La pizza napolitaine fait aussi des émules

depuis son entrée au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco. À La Cornetteria, le chef Carmine Mirra la décline en trapizzino facile à emporter :

  • un cornet à la pâte alvéolée, empli de burrata à la truffe.
Apéro : les nouveautés et bonnes idées pour se régaler !

Apéro du terroir, comme à la campagne

Désertant la fin de repas, les fromages s’invitent au salon :

  • cheddar affiné au brandy,
  • tomme de chèvre striée de charbon végétal (fromagerie Le Bois d’Amalthée).

Si les produits à la mode font parler d’eux. Les pépites du terroir tiennent la corde. Des valeurs sûres remises au goût du jour.

Calibrée pour le snacking, la mini-andouille de Vire de Paul Danjou se déguste en fines rondelles. Un petit tour à la poêle suffit à faire croustiller les ravioles de Romans de la maison Saint Jean. Avec ses Gourmandises d’Apolline, la jeune entrepreneuse du Val-de-Loire, Audrey Pencolé, restitue les saveurs d’un veau marengo au cheverny.

La Marmite Bretonne invente le bocal connecté pour ses tartinables.

Un flashcode permet d’identifier les producteurs de chaque ingrédient. Mais le nec plus ultra pour trinquer chic est le pâté en croûte.

Le retour en grâce d’un fleuron de la charcuterie (galvaudé par les industriels), devenu l’objet d’un championnat du monde où s’affrontent les orfèvres de la mosaïque de volaille. Alain Ducasse l’avait inscrit au menu du dîner à La Tour Eiffel, lors de la visite de Donald Trump en France.

Apéro chic et raffiné

Objectif : sourcer les bons produits. Certaines marques en ont fait leur cheval de bataille. Goûtez les dés de saucisson de thon fumé de la maison Lucas, les lamelles de boeuf wagyu séché de la gamme L’origine du goût, chez Leclerc…

Il vous reste à glisser une touche de luxe, en tartinant des toasts avec le nouveau chèvre frais au caviar de Neuvic (Fromagerie Chêne Vert). Puis, à varier les couleurs avec du pain jaune d’or au curcuma d’Eric Kayser ou avec le nouveau Schweppes vert émeraude au matcha…

Un raffinement discret pour mettre les grands plats dans les petits ! « Nous avons inventé les slunchs (goûters dînatoires), les brunchs et les drunchs du dimanche soir. Peut-être verra-t-on un jour les crunchs ?, s’interroge le spécialiste des tendances Vincent Grégoire. Mais on ne transige pas avec l’apéro : moment sacré où l’on joue avec la tradition pour mieux la réenchanter ».

Apéro : les nouveautés et bonnes idées pour se régaler !

Boissons : alcools et cocktails

Les alcools artisanaux ont le vent en poupe :

  • le gin Meridor,
  • distillé dans la vallée de la Loire
  • ou la vodka Guillotine, issue de raisins champenois.

« les Français s’intéressent maintenant à la typicité et au terroir des spiritueux », analyse Victor Delpierre, champion du monde des bartenders et baristas. Une montée en qualité qu’illustrent les nouveaux gin-tonics plus aromatiques.

Mais qui détrônera le spritz ? « Le moscow mule : un mix de vodka, soda au gingembre et citron », pronostique cet expert qui pressent, par ailleurs, la percée des cocktails au café et du mezcal au goût fumé.

Apéro : les nouveautés et bonnes idées pour se régaler !

Pour étancher la soif, les vins légers et les soft-drinks gagnent aussi des adeptes. Les Apéros bio de Pierre et Nico mettent le printemps à la bouche avec leurs macérations de fruits et de violettes. Archibald réinvente le tonic à la française. Cet été, les boissons se teintent du rouge acidulé des fleurs d’hibiscus : un flamboiement de couleurs dans les jus de fruits, comme dans le cidre Saint-Fernan ou le rhum arrangé Baristéa.

Que consommons-nous à l’apéro ?

En tête du podium, le vin (34 %) précède les cocktails (29 %) et les jus de fruits (27 %). Côté snacking, les fruits secs (pistaches, noix de cajou) raflent la mise devant les biscuits apéritifs, les crudités et les chips. Les Français et l’apéritif idéal. Étude Deliveroo/OpinionWay Mai 2017.

Laisser un commentaire